Donc Fauve, parce que roux, parce que un peu farouche quand même, et puis parce que les peintres Fauves s'y entendaient en couleurs, et moi, les couleurs, j'aime ça.
Quant à ma bio, c'est simple. Je suis né à Genève, en Suisse, le jour du printemps, et depuis, j'ai grandi dans ce pays lacustre, avant de m'éclipser un an à Paris, entre 2003-2004, l'année où j'ai enregistré, tout seul sur mon ordinateur portable, l'essentiel de mon premier album, sobrement intitulé (c'est comme ça qu'on dit) Fauve.
J'y ai tout fait, la compo, les arrangements, la voix, les instruments, l'enregistrement et le mixage... comme Prince, mais en moins funky. La seule chose que je n'ai pas faite, c'est la pochette, qui est due à l'admirable dessinateur genevois Tom Tirabosco.
Le disque est sorti en mai 2006 sur le label lausannois Gentlemen Records, et a fait son chemin dans le coeur de quelques mélomanes avertis... Dont Dominique A, qui m'a invité en juillet 2006 à participer à une carte-blanche que lui offrait le festival Fnac Indétendances à Paris Plage. Merci à lui.
Depuis, j'ai fait de la scène en compagnie de Bruno Fleutelot, un magnifique bassiste qui avait joué précédemment dans Oboken, jusqu'à un concert en forme d'apothéose au Festival de Jazz de Montreux, en juillet 2007, en compagnie d'un autre artiste du label, l'excellent Raphelson, de quelques invités (John Parish, Sophie Hunger, Erik Truffaz) et d'un orchestre symphonique, le Sinfonietta de Lausanne.
Un album live, accompagné d'un DVD, témoigne de cette soirée bénie (An Evening At The Montreux Jazz Festival, Gentlemen Records 2007).
En 2008, j'ai créé en concert la musique d'un film pas tout récent, le fameux The Lodger, chef d'oeuvre muet du jeune Alfred Hitchcock (1927).
J'ai également collaboré avec le musicien électro genevois POL, pour lequel j'ai réalisé un remix ("Stupid", sur Cosinus, Poor Records). D'autres rencontres en 2009-2010, avec notamment Angil & The Hiddentracks et Olivia Pedroli, géniale songwritress suisse que j'ai depuis accompagné sur scène.
En 2011, j'ai également co-composé et chanté deux titres pour le nouvel album du Romand Xewin (Returning).
Le 25 novembre 2011, mon fidèle label Two Gentlemen sort mon deuxième album studio, Clocks 'n' Clouds. Un disque plus noir, travaillé par des rythmiques électroniques et pétri d'un humanisme un brin tragique. Fidèle à ma manière domestique, l'album a été enregistré par mes soins, avec la complicité au bugle de Denis Corboz et au thérémin de Therminal C. Il a été masterisé à New York par le bon George Marino (Sterling Sound). Hope you like it. Becs.